Le président du département du Calvados a tenu une conférence de presse jeudi 8 septembre sur la sectorisation des collèges à la rentrée prochaine. L’objet principal de celle-ci était l’annonce de la fermeture du collège Val de Vire. Les personnels de l’établissement ont donc appris la fermeture de leur établissement par une simple conférence de presse, preuve du mépris institutionnel complet à leur égard !

Cette fermeture de collège, la cinquième en 5 ans dans le département, brutale sur le fond comme sur la forme, est inacceptable pour le SNES-FSU.

Si Val de Vire compte cette année 250 élèves, Maupas en accueille la bagatelle de 500 : la saturation de ce collège en 2023, à plus forte raison si les travaux commencés depuis déjà deux ans ne sont pas terminés à la rentrée prochaine, semble inéluctable en absorbant Val de Vire. Les conséquences de cette fermeture à marche forcée sont désastreuses pour les élèves et leurs parents de ce quartier populaire, comme pour les enseignants et les personnels de ce collège !

Dans le même temps, aucune mesure n’a été annoncée pour soulager les établissements totalement saturés du sud de l’agglomération caennaise et de Verson, preuve d’une logique à sens unique.

Le SNES-FSU Normandie condamne ces décisions hors sol obéissant à des principes allant systématiquement dans le sens de la dégradation des services publics d’éducation. Il s’associe aux actions des personnels des collèges de Vire mobilisés contre cette fermeture.

Lien voir le site du SNES-FSU Normandie ici.